• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Un retour inattendu

Enchantée par cette fin de semaine, j’avais décidé de rester encore quelques jours dans le chalet familial. Au début, je ne devais partir que trois jours, mais le temps était parfait. Aucun nuage ne venait troubler le ciel bleu et pur. La température était merveilleuse, ni trop froide, ni trop chaude. J’avais voulu visiter quelques sites touristiques qui m’avaient beaucoup plu. L’ambiance était à la détente, et mon cousin avait insisté pour que je ne reparte pas à la date que j’avais fixée. C’était une aubaine et je l’ai prise comme telle. J’ai tout de suite accepté sa proposition. J’avais seulement quelques achats à faire pour que je prolonge mon séjour en toute tranquillité. Je suis passée en ville prendre ce qui me manquait, et j’en ai profité pour parler avec le vendeur de cosmétiques. Il m’a charmée par sa connaissance de ce domaine. 

Mon conjoint était parti voir sa famille qui habite pour la plupart, en Gaspésie. Je l’appelais chaque jour, et il ne fut pas surpris quand je lui ai annoncé que je ne rentrais pas le lundi, mais le jeudi. Il m’a encouragé à profiter de ces jours supplémentaires pour me reposer, et découvrir les alentours. Il connaît mon intérêt pour les édifices anciens. J’avais repéré une église, dans un village, et je voulais entrer à l’intérieur. Heureusement, grâce aux contacts que mon cousin avait autour de son domicile, j’ai pu avoir les clés et la contempler. Accompagnée par une femme qui connaissait l’histoire du lieu, j’ai écouté ses explications passionnantes. Le soir venu, j’ai offert un souper à toute la famille dans un restaurant.

Mon cousin ne pouvait nous accompagner, car il avait son traitement d’épilation laser homme. Son voisin nous a montré des photos de sa dernière acquisition. Il venait d’acheter une ferme qu’il souhaitait rénover. La femme de mon cousin a été amusée par une scène qui se déroulait sur la place de la ville. Elle avait remarqué l’arrivée d’un chien, sans son propriétaire, et la réaction d’une femme à la vue de l’animal. Elle l’avait attrapé par le collier de l’animal et elle l’avait amené dans une boutique. Un autre chien en sortit, ce qui amena une grande confusion dans l’esprit de ma tante. Quand nous sommes revenus à la demeure où nous étions tous hébergés, j’ai vu qu’une automobile était garée près du portail. Je l’ai reconnue tout de suite. C’était celle de mon conjoint.

À propos de l’auteur :

author

Ne vous fiez pas à mon nom : je suis jeune, branchée et j’ai beaucoup à vous raconter. Jeune professionnelle mais aussi maman, je partage ma vie avec un homme extraordinaire qui travaille dans le domaine du Web : c’est d’ailleurs lui qui a créé ce fabuleux blogue avec lequel j’ai tant de bonheur à écrire. Et vous vous demandez je parle de quoi ? Eh bien, c’est vraiment varié car la vie l’est tout autant. En fait, je vous partage mon univers, mes questionnements et mes passions. Moi c’est Fernande...enchantée !