• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Un dépannage d'urgence

Un dépannage d'urgence - Fernande Cody

J’étais prise par ma lecture, et je n’avais pas vu que le soleil avait décliné à l’horizon. J’avais promis à ma tante Yvette, que je passerais la voir pour l’aider à remettre en état de fonctionner son ordinateur. Même si je ne suis pas une spécialiste en informatique, je suis meilleure dans ce domaine qu’elle ne l’est. Née pendant la génération disco, elle s’était peu à peu adaptée à l’ère d’Internet, mais elle ne maîtrisait pas tous les aspects à connaître. Elle n’avait pas mis de pare-feu, et son ordinateur personnel avait été contaminé par un virus. J’ai fait quelques recherches, de mon côté, pour lui proposer des solutions. J’avais sélectionné quelques-unes des possibilités, parmi la vingtaine qui m’avait été donnée d’explorer. J’ai pris mon propre ordinateur portable, car je craignais que les difficultés de démarrage ne soient plus compliquées à réparer.

J’avais eu un message de ma mère, qui devait aller voir un installateur de chauffe-terrasses résidentiels Québec, puis passer chez sa sœur. Nous devions nous retrouver chez Yvette vers six heures du soir. Je me suis installée à mon poste de conduite, puis j’ai démarré mon auto. J’avais mis la radio et j’écoutais un bulletin d’informations quand m’est revenu un détail, un oubli, sans que je parvienne, au début, à savoir ce qui me tracassait. J’avais négligé d’emporter un objet ou bien d’effectuer une action, je le savais, mais je ne parvenais pas à me remémorer ce que c’était. J’ai essayé de me concentrer, mais je devais garder mon attention sur la route. Arrivée chez ma tante, mon oubli m’est revenu en mémoire. J’avais, tout simplement, laissé mon téléphone cellulaire sur la console de mon entrée. Ce n’était pas catastrophique, mais j’étais ennuyée, car j’attendais un appel important.

J’ai prévenu les deux sœurs de mon intention de retourner chez moi, pour que je puisse récupérer mon téléphone. Ma mère m’a objecté que je ne pourrais pas dépanner l’ordinateur, le temps me manquerait. Elle a pris son véhicule et elle est allée me chercher mon cellulaire, pendant que je faisais tout ce qui était possible pour que la machine défectueuse soit réparée. J’ai réussi à la redémarrer, à remettre les fichiers sur l’ordinateur, grâce à une sauvegarde, ce qui m’a pris au moins trente minutes. Je pris un café, en attendant le retour de ma mère. Elle ne revint qu’une heure trente après que j’ai fini la réparation. Elle avait eu des problèmes sur la route, qu’elle nous expliqua.

À propos de l’auteur :

author

Ne vous fiez pas à mon nom : je suis jeune, branchée et j’ai beaucoup à vous raconter. Jeune professionnelle mais aussi maman, je partage ma vie avec un homme extraordinaire qui travaille dans le domaine du Web : c’est d’ailleurs lui qui a créé ce fabuleux blogue avec lequel j’ai tant de bonheur à écrire. Et vous vous demandez je parle de quoi ? Eh bien, c’est vraiment varié car la vie l’est tout autant. En fait, je vous partage mon univers, mes questionnements et mes passions. Moi c’est Fernande...enchantée !