• Facebook
  • Twitter
  • Google +

L’importance d’être bien dans sa peau

L’importance d’être bien dans sa peau - Fernande Cody

Je prends vraiment beaucoup soin de moi, de mon corps, de ma peau et de mes cheveux. Je sais que c'est important pour mon bien-être et mon estime de moi. Je vais chez le coiffeur régulièrement, coupe mèches et faire teindre des cheveux gris qui ont commencé à venir me rappeler que je vieillis. Je vais aussi chez ma fidèle esthéticienne pour l’epilation laser a Brossard. C'est peut-être un peu loin de chez moi, mais lorsque je suis satisfaite, je suis fidèle à ceux à qui je confie le soin de s’occuper de mon corps pour me rendre plus belle. Un jour, si j’en ai vraiment besoin, j’aurai peut-être recours à la chirurgie esthétique, mais pas de manière excessive car il y a une limite à repousser le temps. Je ne veux pas avoir l'air d'une femme qui refuse de vieillir non plus car c'est faux. Quand je vois des femmes qui ne prennent pas soin d'elle, j'ai souvent envie de les brasser et de leur dire combien c'est important de se sentir belle pour être bien dans sa peau. Je ne dis pas d'être toujours impeccable et superficielle. Je ne me maquille pas tous les jours et je ne me préoccupe pas de placer mes cheveux aux 5 minutes quand je vais jouer dehors, mais en général, je fais attention de bien paraître et je reçois aussi beaucoup de compliments dans ce sens. Évidemment, ce n'est que l'extérieur et il faut aussi nourrir sa beauté intérieure. Mais ça je vous en reparlerai une prochaine fois...

À propos de l’auteur :

author

Ne vous fiez pas à mon nom : je suis jeune, branchée et j’ai beaucoup à vous raconter. Jeune professionnelle mais aussi maman, je partage ma vie avec un homme extraordinaire qui travaille dans le domaine du Web : c’est d’ailleurs lui qui a créé ce fabuleux blogue avec lequel j’ai tant de bonheur à écrire. Et vous vous demandez je parle de quoi ? Eh bien, c’est vraiment varié car la vie l’est tout autant. En fait, je vous partage mon univers, mes questionnements et mes passions. Moi c’est Fernande...enchantée !