• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Des soirées de vernissage

Des soirées de vernissage - Fernande Cody

Mon jardin avait souffert de la sécheresse d’un été trop sec, et j’avais dû arroser beaucoup plus souvent et abondamment que les années précédentes. J’avais donc passé du temps pour mettre de l’eau aux pieds de mes plantes, et ma peau avait pris une belle couleur dorée, puisque j’avais été exposée au soleil plus longtemps pendant la belle saison. Fin septembre, j’avais encore un teint bronzé, comme si j’étais allée sur une plage tropicale pendant plusieurs mois. Lorsque les premières feuilles sont tombées, à la fin du mois d’octobre, que les arbres se sont déshabillés pour l’hiver, j’ai constaté que mon bronzage commençait à pâlir. Je conservais, malgré le manque d’ensoleillement, un teint hâlé, mais j’étais beaucoup plus claire qu’auparavant. Ce furent mes amis, Estelle et Jean-Louis, qui m’ont invitée à venir dans leur maison de campagne au mois de mai dernier, qui ont remarqué ce changement.

Estelle a proposé de m’offrir une poudre pour que mes couleurs persistent. Je ne mets que très peu de maquillage, comme le sait mon amie, et j’ai décliné son offre. Je préférais rester naturelle, car je savais que, l’année suivante, je ne serais pas aussi teintée. Ce maquillage ne serait plus adapté à ma peau, je devrais en changer. Je ne veux pas m’habituer à ces artifices, car je pense que je suis plus jolie sans eux. Mon conjoint a la même opinion que moi. Si je mets un simple trait sous les yeux, il est content, mais si je me les couvre, ainsi que les joues, de fards, il trouve que je suis moins jolie. Je suis entièrement en accord avec lui. Par contre, pour des occasions particulières, j’apprécie de me maquiller, comme beaucoup de femmes.

Lorsque je suis allée voir ma cousine, pour lui exposer le projet que j’avais demandé à une entreprise de remplacement toiture Anjou, elle m’a montré ses derniers tableaux. Des femmes aux lèvres rouges et aux longs cils noircis de mascara étaient représentées. C’est une série que j’ai particulièrement aimée. Entre poésie et modernité, les œuvres de Bénédicte sont appréciées par un large public. Elle expose régulièrement dans des galeries. Elle nous invite à chaque fois, mon conjoint et moi, à des vernissages où j’ai le plaisir de contempler ses peintures, mais aussi des œuvres d’autres créateurs, qui deviendront peut-être célèbres. Alors, évidemment, dans ces soirées de présentation, je viens avec une robe élégante et je suis apprêtée au mieux.

À propos de l’auteur :

author

Ne vous fiez pas à mon nom : je suis jeune, branchée et j’ai beaucoup à vous raconter. Jeune professionnelle mais aussi maman, je partage ma vie avec un homme extraordinaire qui travaille dans le domaine du Web : c’est d’ailleurs lui qui a créé ce fabuleux blogue avec lequel j’ai tant de bonheur à écrire. Et vous vous demandez je parle de quoi ? Eh bien, c’est vraiment varié car la vie l’est tout autant. En fait, je vous partage mon univers, mes questionnements et mes passions. Moi c’est Fernande...enchantée !