• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Ça pourrait être si facile

Ça pourrait être si facile - Fernande Cody

Si on était tous comme ça, on n’aurait pas de problèmes. Si on avait tous un bon niveau de propreté, personne ne s’inquiéterait de faire la decontamination de moisissure de nos demeures. Si on était tous honnêtes, on n’aurait pas peur de ce que disent les politiciens. Si on avait tous un bon sens de la compassion, on ne s’inquiéterait pas pour les pauvres, car il n’y en aurait pas. Si on était tous soucieux de notre avenir, l’environnement ne serait pas en danger. Si on comprenait les vraies valeurs de la vie, l’argent n’aurait pas une importance aussi capitale dans notre quotidien.

Certaines personnes disent que si on était tous pareils, la vie serait ennuyeuse. Par contre, ici, je ne parle pas de devenir tous des clones. Je ne veux pas que tout le monde soit exactement comme les autres. Ce que je désire, c’est d’inculquer un minimum de valeurs importantes chez les gens. Et ici, je ne parle pas seulement de la famille. Certes, celle-ci est primordiale, car c’est comme ça qu’on réussit à bien éduquer des enfants, à se protéger et à être interdépendants, qui sont tous des éléments cruciaux dans la vie. Mais, ce qui laisse à désirer, c’est le manque de contact humain, de chaleur, de stimulation personnelle, d’expérience en dehors des technologies, de la connaissance de la nature, de la connaissance de soi, et de la compréhension de l’autre, qui ont grandement besoin d’être enseignés. Oui, beaucoup de gens seraient capables de vous en parler, et diraient même que c’est quelque chose de nécessaire, sans toutefois être en mesure d’appliquer ces items dans leurs vies respectives.

Je sens que je serais capable de faire une certaine promotion de ces qualités qui nous manquent. Je ne sais pas comment je m’y prendrais, mais j’aimerais éduquer les gens. J’aimerais leur rappeler que de détenir le téléphone intelligent dernier cri, ce n’est pas une priorité. Pourtant, ils le savent que ce n’est pas ce qui nous rend heureux. Je n’ai pas besoin de leur dire. Ce qu’ils ont besoin, c’est de se faire secouer pour voir combien une vraie bonne relation pourrait leur donner le bonheur dont ils ont besoin. Beaucoup d’entre eux ne savent pas qu’il y a un vide dans leur vie, et que ce vide se remplit non par des objets achetés au magasin, mais bien par le plaisir de passer du temps avec l’autre.

À propos de l’auteur :

author

Ne vous fiez pas à mon nom : je suis jeune, branchée et j’ai beaucoup à vous raconter. Jeune professionnelle mais aussi maman, je partage ma vie avec un homme extraordinaire qui travaille dans le domaine du Web : c’est d’ailleurs lui qui a créé ce fabuleux blogue avec lequel j’ai tant de bonheur à écrire. Et vous vous demandez je parle de quoi ? Eh bien, c’est vraiment varié car la vie l’est tout autant. En fait, je vous partage mon univers, mes questionnements et mes passions. Moi c’est Fernande...enchantée !